L’île aux pins, l’art et la manière d’un parc Résidentiel de loisirs d’un nouveau genre 

Date de parution : 16/02/2022

Dans la commune de Pressigny-les-Pins, au cœur du Gâtinais, un château insolite sert de toile géante aux artites urbains, et son grand parc arboré invite à la détente, notamment au sein du Parc Résidentiel de Loisirs de L’île aux Pins. Suivez-nous dans cette visite étonnante !

Le château de la Valette à Pressigny-les-Pins

Dans le Loiret, le château de la Valette intrigue les visiteurs. Et pour cause ! Au premier coup d’œil, il a tout l’air d’être une réplique du château de Moulinsart si cher au Capitaine Haddock. Pour autant, ce n’est pas la Castafiore que vous rencontrerez en posant vos pieds à l’intérieur, mais d’autres types d’artistes tout aussi intéressants et avant-gardistes. Vous en saurez plus très vite …

Mais avant de parler de tout ce qui se déroule dans ce château et à l’extérieur, revenons un petit peu en arrière jusqu’à sa construction. Il n’est certes pas très vieux, ayant été fondé à la fin du XIXe siècle. La Révolution n’est donc pas passée par là.

Cela étant, pour un château du Loiret, il a connu des péripéties très européennes… En 1936 le château est racheté par les Républicains espagnols pour protéger les émigrés politiques du régime franquiste. Avant que ce dernier ne rachète le château à son tour ! Devenu finalement un centre culturel espagnol à la fin des années 80, il sera racheté par la commune en 2002, puis cédé à nouveau quelques années plus tard. L’Île aux Pins est aujourd’hui, et depuis 2012, son paisible écrin.

Aujourd’hui, le château fait le bonheur des artistes de tous horizons, à commencer par le Street Art. Et ce n’est pas tout ! La Valette a aussi servi de décor au célèbre jeu vidéo Fortnite à la fin de l’année 2020.

Le festival LaBel Valette : le street art de la culture urbaine au firmament 

Et ce château cache bien son jeu. Enfin… pas totalement en découvrant la nouvelle façade qui ravira les amateurs d’art contemporain ! Le château est en effet devenu, à la faveur de la création de ce Parc Résidentiel de Loisirs, un lieu de culture à part entière, en particulier pour le Street Art.

Depuis 2018, tous les étés et même en 2020 (c’est un des seuls festivals à s’être maintenu), le château et son parc accueillent LaBel Valette Festival pour deux journées de culture urbaine et de musique. La deuxième année, l’événement avait réuni plus de 3500 festivaliers qui ont pu découvrir des concerts, des fresques ou encore un atelier de réalité virtuelle et une bataille de graffitis. Devinez par ailleurs quelle était la thématique de la première édition en 2018 ? L’Espagne et la contestation. Ce château si atypique méritait bien ce clin d’œil historique !

En 2020, le concours de graffitis a eu lieu une fois encore et s’est transformé en un rassemblement de 16 associations qui militent pour la visibilité de l’art urbain en France. Dans le même temps, la ville de Montargis leur a laissé carte blanche pour embellir 7 façades de la ville avec le projet « Hors les Murs » et la présence d’artistes en résidence. Ce dispositif culturel, concocté avec la mairie, est la version « off » du festival LaBel Valette, à l’image d’Avignon. Il vise à rendre la ville plus chaleureuse, et à développer le tourisme urbain dans cette commune de 71 000 habitants qui mérite le détour.

Parmi les artistes qui ont investi les murs du quartier de la Chaussée dès le mois de juin, René Blink, un Australo-Hollandais dont le style écolo-exotique amène immédiatement de la chaleur, ou encore le duo Los Pepes, venu du Portugal avec du soleil et des couleurs dans les bagages. Citons également un autre duo, franco-espagnol celui-ci, dont le travail invite à la réflexion sur la place de l’homme dans le monde.

Voilà un projet culturel réussi et qui a su mêler toutes les générations… tout en maintenant les gestes barrières. Il faut d’ailleurs souligner que l’équipe s’est démenée en 90 jours pour tout organiser alors que d’habitude, ils en ont 190 devant eux. Un sacré défi relevé avec brio pour donner de la joie au milieu de cette année qui manque, il faut le dire, d’humour.

Le festival Label Valette c’est : 

  • Un festival de musique urbaine avec une trentaine de concerts. En 2020, le parc du château a accueilli Neg’Marrons, Pierpoljack, Ärsenik et la jeune scène française.
  • Un festival street art dans le parc et hors les murs.
  • Un camping gratuit sur le site pendant toute la durée du festival.
  • Le château qui change de look chaque année ! Du noir et blanc une année, de la couleur l’année suivante. De quoi donner des sueurs froides et des envies de volées de bois vert au capitaine Haddock.
  • 150 artistes de l’art urbain au compteur depuis 2018.

Qu’est-ce que l’île aux Pins ?

Parc résidentiel de loisirs Ile aux pins
L’Île aux Pins s’inscrit dans le paysage touristique comme un lieu différent et extraordinaire au sens premier du terme. Ce Parc Résidentiel de Loisirs (PRL) propose à l’achat et à la location des chalets de haut standing au cœur d’un parc d’une surface de 6 hectares. Il est lui-même situé dans un domaine boisé et chargé d’Histoire de 38 hectares. Ses 115 chalets, offrent en outre un séjour sans promiscuité.

Tout au long de l’année, les visiteurs profiteront de cet espace de quiétude lors de leurs week-ends, de leurs vacances ou à tout moment pour s’aérer l’esprit. En congé ou en télétravail, l’île aux Pins offre tout à ceux qui cherchent le calme et des activités à portée de main. À côté de Montargis, non loin de Paris, d’Orléans et d’Auxerre, elle est à un carrefour stratégique !

L’Île aux Pins propose à tous les amoureux de la nature un ensemble d’équipements et des lieux de loisirs plébiscités par les enfants et les adultes :

  • des espaces verts
  • un espace SPA Piscine
  • un grand bois de 38 hectares
  • un chateau du 19 siècle
  • un centre équestre
  • un restaurant
  • une mini-ferme
  • un parcours accrobranche
  • une salle de sport
  • un terrain omnisport
  • une aire de jeu
  • et une multitude d’activités et de lieux à visiter aux alentours du parc (un centre d’art comtemporain, des musées, des centres de bien être, un parc animalier, un parc d’aventure, des terrains de golf, des courts de tennis, etc.)

À ces équipements s’ajoute un large panel de services (gardiennage, entretien, ménage, petit déjeuner, lingerie, restaurant, etc.) qui garantit à ses clients un niveau haut de gamme, tout en restant accessible.

Une formidable opportunité pour l’économie locale

L’Île aux Pins est un projet à la fois touristique, culturel et économique. Installée au cœur d’un parc où se trouve ce château à l’histoire étonnante, elle a su combiner des hébergements de standing et la culture urbaine. Ce mélange inédit signe sa réussite depuis 3 ans avec le festival LaBel Valette.

Cette vivacité est aussi un élément du dynamisme économique local. L’Île aux Pins, par la vente de ses chalets et leur location, crée une émulation dans la région et un effet domino. Mécaniquement, les visiteurs augmenteront sur le territoire, faisant vivre les activités touristiques aux alentours. L’aura culturelle des événements du château offrira aussi au territoire de belles occasions pour briller.

Ce mélange détonnant fait l’identité de l’Île aux Pins, qui marie le calme d’un parc arboré et la culture urbaine dans le domaine d’un château.